Vladimir Horowitz disait : « The piano is the easiest instrument to play in the beginning, and the hardest to master in the end. »

En effet, il suffit d’appuyer sur une touche du piano pour obtenir tout de suite un son, et surtout un son juste (c’est plus facile que de produire un son à la flûte traversière ou au violon…), et très facile aussi pour n’importe quel enfant ou adulte, de retrouver à l’oreille une mélodie très simple (Au clair de la lune, ou les premières mesures de la Lettre à Elise de Beethoven ou du Premier Prélude de Bach, ou une mélodie à la mode…) C’est pourquoi je conseille le piano comme premier instrument de musique pour tous les enfants : quel plaisir pour eux de pouvoir tout de suite jouer leurs mélodies préférées !

Mais lorsqu’on n’a jamais appris à jouer du piano, après avoir joué la mélodie à la main droite, c’est déjà plus difficile de retrouver (à l’oreille et sans professeur), l’accompagnement ou l’harmonisation (main gauche). Le piano étant un instrument polyphonique, sa principale qualité et ce qui le rend vraiment intéressant et attractif, c’est de pouvoir jouer mains ensemble, c’est-à-dire la mélodie plus l’accompagnement… Jouer mains ensemble est la première difficulté : l’indépendance des mains nécessitera de nombreuses heures d’apprentissage et d’efforts…

Il faudra ensuite de nombreuses années pour maîtriser le piano. Un guitariste ou un clarinettiste qui a pratiqué son instrument pendant des centaines d’heures, aura déjà un très bon niveau, mais il faudra des milliers d’heures pour être un très bon pianiste : lire rapidement et jouer les partitions en clés de sol et de fa, en respectant les altérations (dièses, bémols, bécarres, et parfois double-dièses) et bien sûr le rythme, sans oublier la pédale de droite (presque toujours indispensable)…

Il faut savoir que tous les enfants virtuoses que l’on voit sur internet (YouTube, etc), même ceux qui n’ont que cinq ans, ont déjà pratiqué leur instrument pendant des centaines ou des milliers d’heures. En Chine, il n’est pas rare de commencer le piano à l’âge de 3 ans (ou même à 2 ans et demi) et d’en faire parfois plus de 5 heures par jour (sous la direction des parents et du professeur) afin d’atteindre un « niveau concertiste » avant l’âge de 10 ans… Comme dit un proverbe humoristique : « Même si tu atteints un très haut niveau dans ton activité (mathématiques, piano, sport, etc), de toutes façons il y aura toujours un petit chinois de 5 ans et demi qui en aura déjà fait des milliers d’heures et qui t’aura déjà dépassé ». Dans beaucoup de pays du monde, être un excellent pianiste est considéré comme l’apogée de la culture occidentale, et le « must » pour devenir un vrai gentleman ou une personne très bien éduquée et cultivée : c’est comparable au fait de faire une grande école prestigieuse (Polytechnique, Centrale Paris, HEC, etc)

Devenir un pianiste virtuose vous demandera bien plus de temps et d’efforts que pour maîtriser n’importe quel autre instrument. Mais ensuite le plaisir sera proportionnel à vos efforts, car il n’existe pas de plus grand bonheur que celui de pouvoir jouer au piano vos musiques préférées, et pourquoi pas, composer vos propres musiques…
Je vous souhaite à tous de réaliser vos rêves !

Share This