A tout niveau (même débutant), il faut apprendre ce qui vous fait le plus plaisir.

Au niveau débutant, on trouve de très jolis morceaux de piano de de tous styles : classique, jazz ou autres… vraiment très faciles et accessibles dès les premiers cours de piano.

Pour ceux qui débutent le piano et qui aiment plusieurs styles musicaux, l’idéal est d’étudier un morceau de musique classique, et un morceau de musique de style différent (jazz ou pop ou rock ou autre).

Dans tous les cas, on conseille souvent aussi les gammes ou les exercices de virtuosité (de l’ouvrage « Le pianiste virtuose en 60 exercices » de Hanon, ou de son dérivé idéal pour débutants, l’ouvrage « Le jeune pianiste virtuose en 40 exercices »), à jouer d’abord avec un rythme très régulier,
et ensuite en swing.
Exemple avec le premier exercice : do mi fa sol la sol fa mi ré etc.
en swing, ça devient : do, mi fa, sol la , sol fa, mi ré…

Ceci donne une excellente première approche des rythmes swing, pour ensuite jouer des morceaux jazz en rythme swing.

Donc en résumé, il faut jouer ce qu’on a envie : classique, ou jazz, ou les deux.
Ceux qui commencent les styles jazzy / piano-bar seulement après plusieurs années de piano classique, ont souvent une très grande rigueur et précision mais manquent parfois de spontanéité pianistique et de sens de l’improvisation.

Beaucoup de pianistes (surtout américains) ont fait l’inverse : d’abord plusieurs années de jazz (ou de styles piano-bar), puis du classique… Mais certains de ces pianistes manquent de rigueur et de précision quand ils apprennent un morceau classique…

Donc l’idéal est certainement de travailler, dès le début, tous les styles musicaux… pour ne manquer ni de rigueur, ni de spontanéité dans le jeu pianistique…

La règle d’or étant de toujours travailler des musiques et styles musicaux qui nous plaisent vraiment, et d’éviter les professeurs qui imposent des styles qui ne vous plaisent pas.
Les musiques qui plaisent à l’élève sont celles qui le font progresser le plus.

Share This