COMMENT CHOISIR UNE MÉTHODE POUR DÉBUTER LE PIANO ?

Le nombre de méthodes de piano en librairies musicales est impressionnant. Alors comment choisir la meilleure méthode pour débuter ?

Voici trois choses à savoir :

1. La méthode doit contenir des musiques que vous aimez : en jouant une musique que l’on aime, on est souvent plus motivé et on risque moins de faire des erreurs (de rythme ou autres).

Les adultes et les enfants du XXIe siècle sont très exigeants et veulent se faire plaisir dès le premier cours de piano, car le plaisir favorise la motivation et les progrès. Ils veulent jouer :

– des musiques très connues (pour les enfants : la Panthère rose, le roi lion, les Simpsons, Mario Bross… et pour tout public : Premier prélude de Bach, Lettre à Elise de Beethoven, Marche Turque de Mozart, Entertainer de Scott Joplin, Misty…)

– ou des musiques actuelles ou à la mode (variétés entendues à la télé ou à la radio, musiques de films ou de jeux vidéo…)

2. Choisissez de préférence une méthode récente et actuelle (la présence d’un CD peut aider, notamment pour le rythme), avec une diversité de styles (grandes oeuvres classiques, musiques jazzy, musiques de films, variétés, musiques actuelles connues…), et des musiques ludiques si c’est pour un enfant (cirque, jeux vidéos, Disney, cartoons…) Bien sûr dans une méthode pour débutants, ces musiques seront des extraits simplifiés.

Les méthodes de piano à éviter absolument (car elles déçoivent la grande majorité des élèves), sont les méthodes trop anciennes qui contiennent beaucoup d’oeuvres des 17e et 18e siècles telles que Gavottes (de Teleman ou autre), Gigues (de Haendel ou autre), Rigaudons, Menuets, Bourrées… En général, ces oeuvres ne vous apporteront que très peu de plaisir et de satisfactions, donc peu de progrès.

Si vous aimez le classique, choisissez des méthodes qui comportent des chefs d’oeuvre (extraits simplifiés ou arrangements…) : Premier Prélude de Bach, le Clair de lune (de Beethoven et celui de Debussy…), Valse ou Polka de Strauss, valses de Chopin, etc… Même s’ils sont très simplifiés, vous aurez l’immense bonheur de jouer de merveilleux trésors musicaux.

3. Choisissez une méthode qui a une bonne pédagogie et le moins possible de confusions pédagogiques.

Il faut impérativement une pédagogie très claire et logique, pour ne pas décrocher et pour se faire plaisir. Pour cela, examinez les premières pages de chaque méthode de piano :

– Au tout premier cours, il faut impérativement commencer par DO du milieu : cette note sur une petite ligne supplémentaire entre les deux portées, est le premier point de repère des pianistes. Do du milieu est la continuité logique entre les deux portées, et permet aux élèves d’assimiler plus facilement la double lecture de notes (en clé de sol et clé de fa).

– Il faut éviter la lecture de notes dissociée, et exiger la lecture simultanée, donc toujours avec les deux portées ensemble : la portée du haut en clé de sol (pour la main droite), et la portée du bas en clé de fa (main gauche), forment une double-portée. Si vous trouvez des séries de portées uniquement en clé de sol (donc main droite seule) puis uniquement en clé de fa (main gauche seule), ou les deux portées en clé de sol, votre enfant ou élève risque les blocages et le découragement. A éviter absolument en première année de piano ! Les clés dissociées sont encore trop fréquentes à certaines pages de certaines méthodes de piano.

En conclusion : il existe beaucoup méthodes de piano… Laquelle vous conseiller ? … Pourquoi pas la méthode Le piano arc-en-ciel, théoriquement réservée aux enfants à partir de 4 ans, mais qui enchante même les grands ?

Voir le site du piano arc en ciel

Share This